Espace adhérents

Accueil > Club > Atelier Rod Building

Club

lundi 12 juin 2017, par Alex Branchet, Alexandre BRANCHET

Atelier Rod Building

A.P.M.C. et Rod Building
Un Club très tendance et dans la novation !

Qu’y a t-il de plus personnel qu’une canne à pêche ? C’est l’objet par excellence qu’on ne prête pas, ou seulement à un parent, un ami proche… Mais, avant de la posséder, on l’a désirée, souvent derrière la vitrine d’un marchand d’articles de pêche, on l’a prise en main, l’on a testé son nerf, sa légèreté, son équilibre, puis est venu le moment tant attendu de son achat puis celui, qui couronne la démarche, de la première sortie et de la première prise avec cet accessoire essentiel. De nos jours, l’offre est pléthorique, mais elle reste standardisée. Alors, on peut disposer de la plus belle Sakuryu, Smooth ou Stelliga, on sait bien sûr que d’autres disposent inévitablement de la même ! Or, le pêcheur est devenu comme la fashion victim de la mode féminine, un homme – ou une femme, pardon mesdames ! - en quête d’objets exclusifs, uniques !
C’est ainsi que se développe le rod building, textuellement construction de canne, principalement sous la houlette de la marque Rod House chez nous.
Bien dans cette tendance, l’Association des Pêcheurs en Mer de Capbreton a proposé à ses adhérents, à la salle Roger Calès de la Capitainerie du port, un atelier de rod building au cours du mois de mars dernier, avec la présence d’un expert ès montage de cannes.
Il faut préciser qu’en raison du succès rencontré lors de la première expérience, un atelier similaire est prévu le 24 juin prochain, toujours à Capbreton et lors des Fêtes de la Mer, mais sous chapiteau cette fois.
L’intérêt du rod-building c’est donc, comme évoqué plus haut, de se doter de cannes à son goût, personnalisée, pour un prix très inférieur, à blanks de qualité égale, à celui des cannes de grandes marques.
Il est d’ailleurs étonnant et symptomatique à la fois de voir se multiplier sur internet les annonces de revente de cannes prestigieuses par des pêcheurs qui ont découvert cette activité et qui veulent désormais disposer de cannes « self hand made » (sorties de leurs propres mains) !
En plus, il faut peu de matériel pour monter sa propre canne à partir d’un black acheté brut, d’anneaux, de fil à ligatures, de vernis, sans oublier poignée et porte-moulinet.
Lors de ces ateliers, les spécialistes expliquent comment procéder, en utilisant un banc de montage qu’il est possible de confectionner soi-même ou, si l’on n’a pas l’âme d’un bricoleur, d’acheter pour un prix modique.
Ensuite, à vous la grande aventure, le choix du positionnement des anneaux sur le blank, principalement sur l’épine de celui-ci (ce dont ne tiennent pas forcément compte certaines marques, ce qui est pourtant fondamental pour un bon équilibre axial de la canne lors des rushes des poissons).
Bref, la passion de la pêche peut conduire son pratiquant à une passion tout aussi dévorante : celle consistant à monter ses propres cannes et d’en faire un motif de fierté…
L’A.P.M.C. l’a bien compris et nombre de ses adhérents grâce à elle !


Lettre d'info

Inscrivez-vous pour recevoir la lettre d'information

APMCapbreton

Bar 28-06, Quai Mille Sabords
40130 Capbreton
06 11 12 53 40

apmcapbreton@gmail.com

Contact Mail